Recrutement GA : découvrez le métier d'ingénieur méthodes
MÉTIERS DU GROUPE GA

Ingénieur Méthodes

L’Ingénieur méthodes est garant du bon avancement de la chaîne de production. Pour cela l’Ingénieur méthodes est en charge de l’ordonnancement général des services : il planifie la sortie des plans au sein du Bureau d’Etudes, ainsi que la préfabrication en usines, et fait en sorte que le planning général du gros œuvre sur les chantiers soit respecté. L’Ingénieur méthodes est aussi celui qui manage une équipe de techniciens pour la préparation du chantier, en établissant la méthodologie et en identifiant avec l’Ingénieur travaux le matériel qui sera mis en œuvre.

L’Ingénieur méthodes coordonne les tâches en interface avec les différents services : aux Ingénieurs d’affaires, il propose des solutions techniques de réalisation (plannings chantiers, notes d’organisation, phasage…) ; avec le bureau d’études, il assure la supervision de la sortie des plans ; avec les usines de préfabrication, il suit le plan de charge, attribue les nouvelles productions et vérifie l’avancement de la production. L’Ingénieur méthodes est aussi en contact étroit avec les Ingénieurs travaux et anime avec eux les préparations de chantier (phasage, plans de sécurité, d’étaiement et d’installation de chantier…). Enfin, il consulte fréquemment le service Santé Sécurité Environnement pour s’assurer des bonnes pratiques et du respect de la réglementation.

Missions de l’Ingénieur méthodes

Lorsqu’une affaire est en cours de signature, l’Ingénieur méthodes établit les plannings marchés et les notes d’organisation technique qu’il transmet à l’Ingénieur d’affaires. Une fois le contrat signé, après une première analyse par le bureau d’études, l’Ingénieur méthodes organise en interne une réunion de conception avec l’ensemble des intervenants du chantier pour passer en revue les différents points administratifs et techniques que soulève le projet. Il veille à ce que les décisions soient actées dans le PAQ (Plan d’Assurance Qualité) de l’affaire à l’issue de la réunion. 

En collaboration avec l’Ingénieur travaux, l’Ingénieur méthodes choisit le matériel de chantier et les modes de constructions spécifiques à l’ouvrage. Son équipe se charge ensuite de réaliser les plans de préparation du chantier (sécurité, étaiement, coffrage, plan d’installation de chantier, dossier de grue à tour…). Il planifie la charge de son équipe et en fait un suivi au quotidien.

L’Ingénieur méthodes valide les plannings « fine maille », c’est-à-dire le budget horaire prévisionnel du gros œuvre, qui permet à l’Ingénieur travaux de maîtriser le nombre d’heures dépensées par la main d’œuvre sur le chantier. 

Avec le Responsable ordonnancement, l’Ingénieur méthodes établit le plan de charge des usines à 6 mois, voire 1 an. L’objectif est d’arriver à ventiler les charges entres les usines pour répartir, si nécessaire, les nouveaux projets et ajuster la main d’œuvre à la capacité de production. 

Au quotidien, l’Ingénieur méthodes s’assure du respect du planning de préfabrication de chaque usine, de façon à garantir l’avancement prévisionnel des chantiers.

Il assure une veille constante et propose toujours les meilleures solutions techniques et matérielles. Enfin, l’Ingénieur méthodes a charge d’animer et de faire circuler les retours d’expérience dans les  différents services.

Qualités de l’Ingénieur méthodes

Parce qu’il assure la coordination entre les services, l’Ingénieur méthodes sait se montrer patient et à l’écoute face à ses différents interlocuteurs. Chargé d’établir les bons diagnostics et de trouver les solutions adéquates, il est doté d’un réel esprit d’analyse. En cas de désaccord, il arbitre au mieux dans l’intérêt de l’entreprise et non du service en particulier. Ses capacités de persuasion et de conciliation ne sont plus à prouver, car il lui faut non seulement manager son équipe mais aussi convaincre des collaborateurs d’autres services. 

L’Ingénieur méthodes doit aussi disposer de bonnes connaissances en ingénierie du bâtiment pour optimiser en permanence les modes opératoires et de construction. 

La journée type de Damien Ruc, Ingénieur méthodes

Diplômé de l’ESTP, option bâtiment, j’ai fait mes premières armes au service méthodes de Bouygues Bâtiment Île-de-France. Ingénieur méthodes durant 5 ans, j’ai rejoint GA Smart Building au même poste… avec étonnement, car les services méthodes sont traditionnellement l’apanage des très grands groupes. Mais comme j’ai pu très vite m’en rendre compte, ce n’était pas le seul aspect innovant du Groupe. GA Smart Building est une entreprise à la pointe du progrès : regardez l’usage qui est fait de la 3D tout au long de la chaîne de construction. J’apprécie aussi que le spectre des clients ou de mes missions soit plus large. GA Smart Building est atypique par son mode constructif industriel, et cela impacte le service méthodes car c’est lui qui fait le lien entre le bureau d’études, l’usine et les travaux d’exécution.

Début de journée

« Je commence par lire mes mails et répondre aux urgences. Ensuite, je vais planifier la répartition de charges de mon équipe. Après quoi il m’arrive souvent de me pencher sur un dossier commercial. Sollicité par les commerciaux venus me voir pour répondre à un appel d’offres, je réalise le planning général contractuel qui sera apposé au marché. » 

11h 

« En collaboration avec un technicien méthodes, nous pouvons être aussi amené à réaliser un plan d’installation de chantier. Nous assistons à une réunion préalable d’échange avec le commercial pour cadrer l’ensemble des besoins. Je rédige en sortant une note d’organisation, document de synthèse qui décrit les moyens humains, matériels et le mode d’organisation sur le chantier. » 

14h

« Avant le démarrage d’un chantier, avec mon équipe de préparation de chantier, nous réalisons le plan d’installation, le plan d’exécution, les plans d’étaiement et de sécurité, les commandes de matériel, les modes opératoires... Nous définissons le planning « fine maille », c’est-à-dire la planification de la main d’œuvre du gros œuvre. Des études de matériel spécifique peuvent être réalisées. Mon rôle est de superviser les techniciens chargés de la réalisation des plans et de valider les documents qui sortent du service. Je reste disponible pour suivre l’avancement des plans et répondre aux questions qui viendraient à être posées. » 

16h

« D’une manière générale, tout au long de la journée, je suis sollicité par différents services (commercial, travaux, bureau d’études…) pour répondre à des problématiques de planification, d’organisation, de méthodologie et de sécurité.

Fin de journée

« En parallèle, je reste attentif à faire évoluer nos outils. Pour cela, je pilote la mise en place des outils BIM par un Ingénieur R&D en vue de la préparation du chantier. Je participe aussi au déploiement du nouveau matériel, en lien avec les services matériels et travaux. »