GA vous donne RDV au SIMI 2017 sur son stand D71 du 6 au 8 décembre au Palais des Congrès à Paris
Presse

GA vous donne RDV au SIMI 2017 sur son stand D71 du 6 au 8 décembre au Palais des Congrès à Paris

Avec plus de 28 000 visiteurs et 250 exposants en 2016, le Salon de l’Immobilier d’Entreprise (SIMI) rassemble chaque année pendant 3 jours l’ensemble des acteurs de l’immobilier d’entreprise.

Rendez-vous au stand D71 les 6, 7 et 8 décembre prochains pour rencontrer les équipes GA Smart Building et participer aux temps forts du salon SIMI.

« Comment réalise t-on des ensembles immobiliers de grande envergure en un délai record ? »

Autour de Julien Galinier, journaliste reporter d’image BTP.tv, retrouvez Kader Guettou, Directeur Général GA Entreprise et Olivier Pellegrin, BIM Manager GA, mercredi 6 décembre, à 12h, sur le stand D71, pour découvrir comment GA réalise des ensembles immobiliers de grande envergure en un délai record.

La prise de parole sera suivie d’un cocktail à partir de 12h30.

« Smart Building, le digital et la data au coeur de l’approche… »

À 12h, jeudi 7 décembre, Laure Closier, journaliste BFM Business, animera une table ronde autour du digital et de la data, au coeur de l’approche du Smart Building.

L’occasion de présenter le MOOCBIM, un MOOC de 4 semaines de cours en ligne et gratuits sur le BIM, réalisé en partenariat avec l’INSA Toulouse. L’enjeu du MOOCBIM ? Se former à l’avenir. Début du MOOC le mardi 16 janvier 2018 et inscriptions en ligne dès maintenant.

GA conçoit des bâtiments toujours plus intelligents qui génèrent beaucoup de data. Comment dès lors utiliser ces données pour mieux cerner les besoins des clients et à adapter les projets immobiliers aux usages réels de leurs collaborateurs, zoom sur la start-up UBIGREEN avec Pierre-Olivier Bessol, Vice-Président de l’IoT Valley.

Un cocktail déjeunatoire suivra cet événement à partir de 12h30.

Prix Junior de l’Immobilier, Sébastien Matty, Président du Jury

Le Prix Junior de l’Immobilier est organisé chaque année à l’occasion du SIMI par le Groupe Moniteur et parrainé par la Fondation Palladio.

Il récompense le mémoire de fin de cycle de formation supérieure d’un étudiant, pour son regard prospectif et novateur de l’industrie immobilière et de la construction de la Ville. Le Jury du Prix Junior de l’Immobilier est composé de professionnels représentant différents métiers de l’industrie immobilière.

Cette année il est présidé par Sébastien Matty, Président de GA Smart Building, et composé par :

• Camille Barrois, vice-président de Westbrook Properties
• Dimitri Boulte, directeur général délégué de SFL
• Thierry Cahierre, directeur général de Redevco
• Sofiane Chikh, directeur innovation de la Ville d’Eiffage Construction
• Pauline Duval, directrice générale du Groupe Duval
• Benoît Labat, directeur de la valorisation et du patrimoine de la Société du Grand Paris
• Anne Mollet, directrice du développement durable et du marketing stratégique de Nexity
• Marine Ulivieri, directrice de l’asset management du Groupe ADP

Rendez-vous vendredi 8 décembre à 11h15 dans la Salle des Evénements, niveau 3 pour connaître l’étudiant lauréat.

Vous pourrez retrouver sur le stand durant toute la période du salon une oeuvre numérique de l’artiste Andreas Nicolas Fisher et deux sculptures numériques de l’artiste Duong Le Thai, présentées par rentingArt.

Andreas Nicolas Fisher, Artiste numérique génératif

Andreas Nicolas Fischer travaille avec des systèmes générateurs, des représentations physiques de données ainsi que des visualisations de processus numériques pour créer des représentations graphiques, des sculptures et des installations. L’artiste, exposé dans le monde entier, vit et travaille actuellement à Berlin.

L’oeuvre présentée – Schwarm 2K17 D – est une représentation de données thermiques, d’un flux naturel numérisé puis restitué artistiquement.

Cette oeuvre méditative et complexe invite le spectateur à contempler les données d’un autre regard.

Duong Le Thai, sculpteur numérique

Duong Le Thai génère ses oeuvres et ses sculptures entièrement sur ordinateur. Il utilise la technologie de l’imprimante 3D pour imprimer les maquettes qui serviront aux tirages des sculptures finales et rendant ainsi possible la création de sculptures qui n’auraient pas pu être réalisées avec les techniques classiques.