Les structures porteuses uniques du Groupe GA
Et demain ?

Les structures porteuses uniques du Groupe GA

04.11.2016

Depuis le début des années 1980, le Groupe GA industrialise la production des éléments de structure des bâtiments. Conçus et fabriqués dans nos usines, ces différentes structures sont ensuite installées sur site par nos équipes. Gain de temps, coûts optimisés, espaces évolutifs : Laure Delas, Ingénieur d’affaires, et David Lannelongue, Directeur de l’usine de Labège, nous expliquent le fonctionnement de ces solutions.

Une structure porteuse, qu’est-ce que c’est ?

Laure Delas : Il s’agit de la colonne vertébrale d’un bâtiment, qui supporte le poids du bâtiment et des charges associées. Au sein du Groupe GA, notre savoir-faire en termes de structures s’appuie sur l’ensemble de nos expertises métiers, de la conception des structures à leur installation, en passant par leur fabrication. Dans le secteur, nous sommes les seuls à travailler ainsi. L’avantage ? Nous optimisons ainsi à la fois les délais de fabrication et les coûts, et maîtrisons parfaitement la qualité des produits.

Quels sont les différents types d’ossature du Groupe GA ?

David Lannelongue : En fonction des usages, nous utilisons un de nos 3 procédés : TRIDAL, LEIGA ou INTERTEC. Le recours à la précontrainte  et à des connecteurs nous permet d’optimiser le poids de la charpente, de réduire le nombre de porteurs et de diminuer les retombées de poutres. L’équilibre du bâtiment est préservé et le gain de place assuré : les plateaux deviennent vastes, libres et évolutifs.

La structure TRIDAL est un système de plancher précontraint sans poutre. Les composants se présentent sous la forme de triangles équilatéraux de 9 mètres de côté dont la base est boulonnée à un poteau central. Avec cette structure triangulaire qui facilite l’acheminement sur site, 5 ouvriers peuvent poser jusqu’à 1 000 m² de plancher en une semaine.

La structure LEIGA est constituée de dalles précontraintes, de 6 à 12 m de long, qui reposent sur un portique poteaux-poutres réalisé par simple clavetage entre les éléments. Une fois le plancher terminé, la liaison poteaux-poutres se fait par simple clavetage. Avec cette structure, il est possible de concevoir des bâtiments de toute largeur, avec une seule rangée de poutres intermédiaires. Plus souple que la structure TRIDAL, ce type d’ossature permet des conceptions architecturales plus complexes.

– Enfin, la structure INTERTEC s’adresse aux bâtiments de production ou de logistique. Elle est constituée d’éléments de charpente en béton précontraint, moins hauts que les produits traditionnels.

Quelles sont les dernières évolutions du Groupe ?

L. D. : Nous avons installé l’innovation Activ’ Concept dans le bâtiment Agua, notre siège à Toulouse. Ce système est basé sur l’intégration d’un réseau de circulation d’eau chaude et froide dans les dalles LEIGA. La chaleur est ainsi diffusée dans les bureaux par rayonnement et le réseau est alimenté par un système de géothermie. Couplé à notre module de traitement d’air intégré à la façade, nous pouvons ainsi optimiser le confort thermique des bureaux et le bien-être de ses occupants, tout en étant efficace énergétiquement.

Un article signé WordAppeal

Articles associés

Agua : un an d’énergie positive
Presse
30.05.2016

Agua : un an d’énergie positive

Un an d'énergie positive pour Agua, 1er bâtiment tertiaire labellisé BEPOS Effinergie en France.

« Privilégier la mixité des matériaux : bois, béton et métal »
Et demain ?
30.05.2018

« Privilégier la mixité des matériaux : bois, béton et métal »

Pour comprendre en quoi le bois répond aujourd'hui aux défis de la filière construction, nous avons interviewé le Dg d'Ossabois, Michel Veillon.

Les façades (hyper)actives du Groupe GA
Et demain ?
14.12.2016

Les façades (hyper)actives du Groupe GA

Les façades actives : un savoir-faire de GA Smart Building qui allie confort utilisateur et performance énergétique.