Toulouse, la ville (r)ose
Et demain ?

Toulouse, la ville (r)ose

En installant son siège social à Toulouse dans les années 1940, le Groupe GA devient un témoin privilégié du dynamisme incroyable de la ville rose au cours des différentes décennies. La ville s’adapte, se métamorphose même, pour toujours être en phase avec son époque : industrie chimique au début siècle dernier, puis virage radical vers l’électricité et l’aéronautique, et aujourd’hui, Toulouse se tourne vers le spatial, les objets connectés, la médecine de pointe…

Toulouse anticipe, invente et innove. Le futur qui se prépare en Occitanie a de grandes chances de de devenir un modèle d’inspiration pour la France et l’Europe. Mais comment en rendre compte ? Comment donner à voir ces changements, ce bouillonnement permanent que l’on peut ressentir dans les rues de la ville, dans le département ou la région ?

Les équipes de GA ont travaillé main dans la main avec Usbek & Rica, le média qui explore le futur, pour rendre hommage à tous ceux qui travaillent aujourd’hui à l’amélioration de l’avenir. Dans un livre unique, presque collector, les grands projets architecturaux et urbains côtoient les artistes, les esprits libres et les audacieux de la ville de Toulouse.

Une ville, des hommes et des idées

L’intention affichée de ce livre est de donner la parole aux hommes et aux femmes qui, au quotidien, fabriquent le futur dans une ville où leur imagination n’est pas bridée. Les acteurs de ces changements profonds de la société de demain parlent de leur vision, de ce qui les animent et des raisons qui les ont poussés à s’installer à Toulouse.  C’est la rencontre de personnalités étonnantes, fortes, sensibles et d’une richesse inouïe qui donnent sa profondeur à ce livre.

Afin que l’imagination et l’innovation puissent s’exprimer, il faut un écrin particulier. Le livre propose ainsi une visite guidée et approfondie de l’innovation urbaine, architecturale et des initiatives émergentes. La ville se réinvente, se rénove, et tire profit de son patrimoine historique. Le lecteur découvre que, paradoxalement, le passé de la ville rose est partie prenante des grands projets d’avenir. Et Toulouse, c’est aussi des projets communs, des start-up, des métiers du futur qui trouvent tout naturellement racine dans le bassin économique local.

Ce n’est pas un livre sur Toulouse, mais sur le futur

À l’image de la couverture réalisée par Reso, un graffeur toulousain renommé, le livre expose les parcours intimes, les convictions et les risques pris par l’ensemble des acteurs et des structures innovantes pour que la ville de Toulouse devienne un modèle pour l’avenir.

Pour ceux qui s’intéressent aux lieux de création et aux processus créatifs, les auteurs ont poussé les portes des lieux emblématiques : Artilect, le premier FabLab français reconnu par le Massachusetts Institute of Technology,  la Cantine, qui vise à développer les usages numériques, mais il y a aussi le Quai des savoirs, l’IoT Valley de Labège, le GrandBuilder ou les Abattoirs. Cette partie intègre également les lieux de la recherche et de l’aérospatiale comme le Centre Spatial de Toulouse, le Cadmos ou la Cité de l’espace.

Mais ce qui différencie vraiment une ville d’une autre, ce sont ses habitants. A Toulouse précisément, il y a une diversité et une richesse de profils qui en font un lieu unique. Par son histoire avec l’aéronautique et le spatial, Toulouse offre un formidable réservoir de talents à ceux qui veulent se lancer dans une aventure innovante.

Dans Toulouse, la ville (r)ose !, les portraits sont aussi atypiques qu’incroyables. Rencontrez ainsi Sylvestre Maurice, l’homme qui sera peut-être le premier à découvrir la présence d’une vie extraterrestre, François-Charles Génolini, qui a réalisé des robes pour Chanel dans une matière très originale… le béton ! Lisez le destin incroyable de Ludovic Le Moan qui se retrouve à la tête de Sigfox, un des fleurons français des objets connectés.

Ce livre donne à voir le futur en revenant sur les grands projets urbains prévus pour les années à venir. C’est celui du PEX, un des plus grands chantiers français, qui fera émerger le nouveau parc d’exposition de la ville. Et c’est aussi celui de l’Hyperloop, un système de transport qui propulse ses passagers à plus de 1000 km/h dans des capsules traversant un tunnel sous vide. Un tel système permettrait de relier les deux grandes villes d’Occitanie, Toulouse et Montpellier seraient séparées de 20 minutes seulement.

Toulouse fournit le terreau parfait pour l’émergence de nouveaux métiers qui peuvent sembler loufoques aujourd’hui comme reprogrammateurs de cellules souches, vendeur d’électricité renouvelable en circuit court ou même Martien. Et encore une fois, pour que ces métiers puissent être imaginés, cela nécessite des structures adaptées qui libèrent la créativité comme Airbus, l’Oncopole ou la Cité de l’espace.

Dans le monde des start-up toulousaines, les projets ne manquent pas et leurs idées commencent à se propager bien au-delà de la ville Rose. Retrouvez les témoignages de ceux qui cultivent des insectes pour l’alimentation humaine, qui proposent de tester des produits chez des particuliers avant de les acheter ou qui ont inventé une encre invisible capable de rendre tactile n’importe quelle matière… Et surtout, découvrez comment ils ont eu ces idées et par quels moyens ils sont parvenus à les mettre en œuvre.

Mais que serait Toulouse sans l’imagination de ses habitants ? Nous avons donc demandé à Lionel Suchet, le directeur de l’innovation du Cnes, à Hugues Chap, professeur de la faculté de médecine, de se livrer à un petit exercice de prospective et d’imaginer le futur de Toulouse.

Si vous souhaitez savoir quel futur attend Toulouse, la France ou le reste de l’Europe, procurez-vous vite le livre Toulouse, la ville (r)ose ! en contactant GA Smart Building : ga@ga.fr 

Un article signé Usbek & Rica

2020-01-15T12:27:03+01:00 admin