Avec MyHQ, le coworking investit tous les espaces en Inde
Et demain ?

Avec MyHQ, le coworking investit tous les espaces en Inde

Travailler, rencontrer et réseauter partout. La devise de l’application MyHQ propose aux entrepreneurs, salariés ou indépendants d’accéder à des espaces de travail de voisinage en transformant les cafés ou hôtels de quartier. Une aubaine aussi pour fidéliser la clientèle de ces lieux et inventer un modèle économique adapté aux exigences professionnelles et de confort des travailleurs nomades.

Créer un espace de travail ouvert à tous dans chaque quartier, telle est la quête des fondateurs de MyHQ. Disponible en Inde depuis fin 2016, l’application permet d’accéder à un maillage d’espaces de travail proche de chez soi ou d’un client. Mais plus qu’une solution digitale, MyHQ permet aussi d’optimiser les espaces urbains déjà ouverts au public.

Un réaménagement source de revenus

« Nous nous appuyons sur des espaces organisés dans des cafés, des bureaux, des hôtels de votre quartier et les remodelons en zones de travail exclusives. Nous offrons donc à nos clients un excellent environnement de travail à moindre coût et l’accès à une communauté forte via l’application myHQ, explique l’un de ses co-fondateurs Utkarsh Kawatra. Un pass MyHQ leur permet de se rendre librement dans tous nos sites à Delhi ou Gurugram, au sud-est du pays. Et pour nos espaces partenaires, nous assurons un revenu régulier à des heures habituellement peu fréquentées », poursuit l’entrepreneur.

Les équipes de MyHQ ont donc d’abord approché les restaurants et cafés de Delhi ou de Gurugram en porte à porte, avant d’attirer désormais nombre de demandes d’espaces intéressés par le concept via le site web de l’entreprise. Avec ces lieux partenaires, elles travaillent d’abord à l’organisation de l’espace. « Idéalement, nous préférons mettre en place un espace de coworking distinct de la partie accueil des consommateurs. Cela permet de mieux préserver l’expérience de travail. Nous pouvons ainsi assurer que tous les sièges ont suffisamment de lumière, des prises à proximité, un bon signal WiFi, sans éléments perturbateurs. Cependant, certains de nos espaces ne disposent pas de surface exclusive. Dans ces cas, nous avons pensé l’aménagement de telle sorte que les coworkers soient à l’aise pour travailler. Surtout nous considérons que l’atmosphère calme et confortable d’origine coïncide avec les attentes utilisateurs », détaille encore Utkarsh Kawatra.

La démarche de co-développement déployée par l’entrepreneur indien assure aussi une fidélisation de la clientèle des cafés, hôtels ou restaurants désormais aménagés pour les coworkers : « Ceux qui y travaillent la journée y restent souvent en soirée en compagnie de leurs amis. Ce qui augmente les dépenses faites dans nos espaces partenaires ».

Résultat de 15 espaces partenaires en avril dernier, MyHQ en compte aujourd’hui 20 répartis entre le nord et le centre de Delhi et la ville de Gurugram, et souhaite proposer 150 espaces d’ici un an.

Souplesse, économies et réseau, les trois atouts du modèle MyHQ

Surtout, le modèle semble combler les attentes des chercheurs, travailleurs indépendants et petites sociétés à la recherche de lieux de coworking. Plus de 700 utilisateurs (65% de personnes, 35% d’équipes inférieures à 15 salariés) avaient ainsi souscrit un abonnement fin juin. Car « quelque soit le pass choisi – 1, 5 ou 25 visites – le coworker récupère la majorité de l’argent investi en crédits alimentaires à dépenser dans le café ou restaurant où il se trouve, souligne le cofondateur de MyHQ. Par exemple, avec notre pass 25 visites d’un montant de 5500 roupies (environ 75 euros), les collaborateurs récupèrent 5000 roupies de crédits pour s’offrir un café, un soft ou encore un sandwich ». Autre avantage pour les travailleurs nomades, MyHQ ne propose pas d’abonnements contraignants ou de pass à utiliser dans un temps restreint. Toutes les formules peuvent être payées via l’application et utilisées au gré des besoins de l’utilisateur et dans tous les lieux « labellisés » MyHQ.

Une souplesse à laquelle s’ajoute 15% de rabais sur tous les produits alimentaires mais aussi la possibilité d’établir un véritable réseau avec les autres membres de la communauté MyHQ. « Sur l’application, chaque utilisateur a une page de profil à laquelle d’autres utilisateurs peuvent accéder en fonction de leur recherche par nom, compétence ou centre d’intérêt. Nombre de nos membres utilisent également l’application pour obtenir de l’aide professionnelle  et échanger sur des problématiques communes, sans compter ceux qui ont déjà vu grossir leur clientèle », se félicite Utkarsh Kawatra.

Au quotidien, le travail de MyHQ consiste ainsi en une subtile combinaison entre technologie et formation du personnel présent chez le fournisseur d’espace. Le système de gestion WiFi est centralisé pour suivre la vitesse d’exécution, la connectivité, et le nombre d’utilisateurs en temps réel. Le système de paiement sur mobile permet de suivre simplement l’utilisation des crédits de coworking.

Autant d’efforts qui laissent désormais l’équipe de MyHQ espérer une croissance rapide. « Pour l’année à venir, nous élargirons notre base en Inde seulement, confie, prudent, le cofondateur de l’application. Mais nous croyons que nous pouvons nous étendre à travers le monde. La montée en puissance de l’économie indépendante, ainsi que la tendance à des dispositions de travail plus souples, créent une vaste demande pour des espaces de travail moins conventionnels partout dans le monde et pas seulement en Inde. Une partie du marché est donc certainement à notre portée ».

Un article signé Usbek & Rica

2020-01-06T15:47:29+01:00 admin