Des objets connectés au service de la santé au travail
Et demain ?

Des objets connectés au service de la santé au travail

21.06.2016

Alors que les entreprises veillent de plus en plus au bien-être de leurs équipes, des objets connectés font leur apparition sur le lieu de travail pour accompagner et améliorer la santé des collaborateurs. Afin de lutter contre le stress, la sédentarité et les mauvaises postures de travail, le bureau du futur sera connecté et enfin à l’écoute des corps des salariés !

Le bracelet connecté s’invite dans les bureaux : créée en 2008 par des ingénieurs en télécoms, la start-up française Withings propose aux entreprises des montres et des bracelets intelligents discrets au design minimaliste. Ces objets connectés enregistrent par exemple le nombre de pas, les minutes actives, la distance parcourue ou encore les calories brûlées dans la journée. Un moyen efficace d’inciter les collaborateurs à se déplacer à la rencontre de leurs collègues plutôt que de passer la journée derrière leur écran. En dehors du bureau, ces outils waterproof sont adaptés à toutes les activités physiques. L’ensemble des données collectées est consultable par les utilisateurs via Health Mate, une application et un portail Web intuitif.

Certaines entreprises américaines offrent déjà ce type d’outils à leurs collaborateurs. En 2013, l’entreprise Yahoo a offert des bracelets intelligents Jawbone Up à 11.000 de ses employés. Qu’il soit sobre ou coloré, ce bracelet futuriste est très discret ne possède aucun écran ! Tout comme les bracelets Withings, il effectue un suivi de la forme et de l’activité physique de son utilisateur en enregistrant par exemple les dépenses caloriques, les moments d’activité intense et les temps de sommeil. Après Yahoo, les entreprises BP et eBay se sont également équipées de tels bracelets pour leurs collaborateurs. Les entreprises françaises pourraient-elles bientôt se laisser tenter ?

La santé de ses équipes, au cœur des préoccupations de l’entreprise ! Imaginé par Malakoff Médéric et piloté par une équipe de médecins et de spécialistes, la plateforme Vigisanté propose un coaching et un suivi personnalisé aux collaborateurs via une application et un site internet dédiés. Sommeil, stress, mal de dos, nutrition, autant de domaines pris en compte afin de se maintenir en bonne santé tout en prévenant les maladies et les risques psycho-sociaux.

Halte à la sédentarité ! Au bureau, la position assise serait l’un des maux du siècle. Pour lutter contre ses méfaits, la start-up californienne Darma a lancé en 2014 une campagne de financement pour produire un coussin intelligent capable de détecter l’état de stress et la mauvaise position de son utilisateur. Ce micro-matelas noir à installer sur son siège de bureau est équipé de différents capteurs et délivre en temps réel, via une application mobile, des conseils personnalisés pour éviter le mal de dos – et les courbatures !

Si le coussin intelligent ne vous convainc pas, voici Axia Smart Chair : une chaise connectée qui accompagne l’apprentissage de bonne postures sur le lieu de travail. Équipée d’un boitier rétractable et de plusieurs capteurs sous le siège, cette chaise intelligente indique par une petite vibration lorsque la position assise est trop longtemps prolongée ou en cas de mauvaise posture. Elle est commercialisée par l’entreprise hollandaise BMA Ergonomics et associée à une application mobile qui enregistre les améliorations et les performances de l’utilisateur. Au bureau, le mal de dos ne sera bientôt qu’un vieux souvenir !

Un article signé Usbek & Rica

Crédits header : CC0 Crew Unsplash

Articles associés

Respirez : le bâtiment soigne son air intérieur
Et demain ?
22.06.2018

Respirez : le bâtiment soigne son air intérieur

A l'ère du smart building, la filière du bâtiment engage des expérimentations sur la qualité de l'air intérieur et la santé dans le bâtiment.

Alain D’Iribarne : « Le bien-être est en train de rentrer dans le cahier des charges des grands projets immobiliers »
Et demain ?
24.03.2016

Alain D’Iribarne : « Le bien-être est en train de rentrer dans le cahier des charges des grands projets immobiliers »

Le bien-être et la qualité de vie au travail permettent aux entreprises d'attirer et conserver les profils talentueux.

GA va réaliser une plateforme autonome de chirurgie ambulatoire, sur le site de l’hôpital universitaire La Pitié-Salpêtrière, à Paris
Presse
20.02.2017

GA va réaliser une plateforme autonome de chirurgie ambulatoire, sur le site de l’hôpital universitaire La Pitié-Salpêtrière, à Paris

L'APHP a désigné le Groupe GA pour la conception et la réalisation d'une plateforme autonome de chirurgie ambulatoire, sur le plus grand site hospitalier d'Europe.