Quand le bureau prend des couleurs
Et demain ?

Quand le bureau prend des couleurs

04.03.2016

Fini les open-space aseptisés, les salles de réunion grisâtres et les bureaux ternes. Pour favoriser le bien-être et la créativité des salariés, les bureaux de demain gagneront à utiliser le pouvoir des couleurs.

« La couleur est plus forte que le langage » s’amusait à répéter l’artiste Louise Bourgeois. Depuis les années 1970, de nombreuses études en psychologie environnementale ont démontré que les couleurs avaient des effets non négligeables sur notre cerveau. Par exemple le rouge équivalant à une longueur d’onde de 750 Nm/s est perçu comme une couleur rapide sautant à l’œil, alors qu’à l’inverse le bleu avec ses 450 Nm/s est plutôt vécu comme apaisant. Véhiculant aussi toute une symbolique, les couleurs influencent notre perception, notre humeur et nos comportements. Rien d’étonnant si l’entreprise se saisit aujourd’hui de la palette chromatique comme d’un précieux outil pour repenser l’espace de travail et améliorer le bien-être des collaborateurs. Mais comment les couleurs peuvent-elles modifier notre quotidien au travail ?

Après la mode du monochromatisme triste et routinier des années 1980, la tendance est aujourd’hui à la couleur. Les ambiances achromatiques avec du blanc et du gris sont à éviter, ces espaces impactent négativement la créativité et le moral des salariés » explique Brigitte Boussuat, directrice du cabinet Advance-Conseil et co-auteure du livre Manager par les couleurs aux éditions Dunod. Cette pauvreté chromatique, composant pourtant la majorité des environnements de travail d’aujourd’hui, augmenterait de 15 % le risque de burn-out et diminuerait la productivité. Experte sur l’influence comportementale des couleurs, Brigitte Boussuat préconise de les utiliser pour teinter positivement nos espaces de travail : « Les couleurs créent des ambiances dynamisantes ou bien apaisantes. Par exemple le rouge est une couleur stimulante et excitante, le bleu et le vert sont des couleurs qui reposent. » Idéalement, le bureau de demain sera donc composé d’espaces colorés tirant parti de toute la palette chromatique et assignés à des tâches et des moments particuliers. Des zones aux couleurs douces et froides pour s’isoler, favorisant le calme et la concentration, d’autres aux couleurs plus chaudes dédiées aux réunions et aux moments collectifs qui demandent créativité et dynamisme. Une politique de la couleur qui incite à se déplacer en permanence selon l’ambiance recherchée.

Les salles des écoles maternelles sont des exemples à suivre ! L’espace est coloré, modulable et favorise le travail en atelier avec des espaces pour observer, pour bidouiller, pour apprendre. On doit recréer des environnements qui favorisent l’apprentissage et les couleurs peuvent y participer. Elles ont un véritable impact sur la mémoire et sur nos émotions.

Selon les principes du Color Affects System décrit dans les années 1990 par la psychologue des couleurs Angela Wright, le bleu stimule l’intellect, le jaune inspire la créativité, le rouge stimule le corps, tandis que le vert apporte calme et équilibre.

Plus rarement mis en avant dans le cadre professionnel, le rose, couleur phare du Groupe GA, possède de grandes vertus. Il est synonyme de tranquillité et de réconfort et agirait sur l’intellect en sublimant les soucis et les pensées sombres. Le rose serait alors propice à un environnement de travail apaisé. Selon le designer coloriste Jean-Gabriel Causse, auteur de L’étonnant pouvoir des couleurs« l’expression Voir la vie en rose s’appuie sur une réalité, car le rose est une couleur euphorisante et relaxante ».

Mais pour ne pas tomber dans l’overdose de couleurs et respecter une certaine harmonie, l’aménagement doit se faire avec parcimonie explique Brigitte Boussuat : « C’est comme dans un tableau, il faut choisir ce que l’on souhaite mettre en avant. Les touches de couleurs peuvent être introduites par le mobilier ou par la peinture, tout dépend de ce qui est recherché ». Par exemple, Jean-Gabriel Causse conseille de peindre un seul mur en couleur et d’ajuster ensuite les tons avec du mobilier ou d’autres accessoires.

Cependant la couleur ne fait pas tout, il y a aussi un jeu à trouver avec la lumière, les contrastes, les formes et les matières

Pour Brigitte Boussuat « Les formes rondes et les espaces « intimes » ont quelque chose d’apaisant. Par exemple au Pays Basque, le siège social de l’entreprise QuickSilver joue beaucoup avec les matériaux en utilisant largement la couleur du bois. Il y a même des cabanes où les collaborateurs peuvent s’isoler pour travailler ».

Manager par les couleurs ?

Brigitte Boussuat va plus loin en utilisant les couleurs comme un véritable outil de management. « Les couleurs illustrent différentes tendances psychologiques, chacune cohabitant dans notre personnalité à des intensités différentes et à des instants différents. » Elle a élaboré une méthode d’accompagnement des salariés (4colours) basée sur les couleurs et leurs significations comportementales afin de fluidifier les rapports dans l’entreprise, mieux gérer ses émotions ou encore améliorer les méthodes de management. Dans son cabinet par exemple, le learning lab accueille les participants sur des sièges ronds et de différentes couleurs. Les couleurs influencent la prise de parole, la créativité et modifient nos comportements.

La palette chromatique est donc bien un élément clé de la réflexion sur l’aménagement des espaces de travail. Et sa bonne utilisation est gage tout autant de bien-être que de productivité.

Le + : Jean-Gabriel Causse nous parle du pouvoir des couleurs lors d’un TEDx

Un article signé Usbek & Rica

Crédits header : Colortatura © Mary Ann Mears

Articles associés

Des bienfaits de l’art dans les bureaux
Et demain ?
25.01.2017

Des bienfaits de l’art dans les bureaux

Comment l'art participe-t-il au bien-être au travail ? Rencontre avec Jade Tarrusson, business development manager chez rentingART.

L’éclairage LED apporte bien plus que la lumière aux bureaux
Et demain ?
07.06.2018

L’éclairage LED apporte bien plus que la lumière aux bureaux

Les LED montent en puissance dans l'immobilier d'entreprise et permettent la géolocalisation, l'accès internet et bien-être et efficacité au travail

Du clean desk au tri-sélectif, la quête du bureau propre
Et demain ?
03.05.2016

Du clean desk au tri-sélectif, la quête du bureau propre

Influençant l'ambiance de travail et la productivité, des bureaux propres et bien rangés auraient des effets positifs sur l'entreprise.