Bâtiment intelligent et usager : une relation durable à inventer
Et demain ?

Bâtiment intelligent et usager : une relation durable à inventer

17.05.2016

En captant et analysant l’ensemble des postes de consommation, de production et de stockage d’énergie, le bâtiment intelligent peut gérer l’ensemble de ces flux de façon optimale. L’objectif : la performance énergétique et le confort. Une performance dont l’usager bénéficie autant qu’il y participe.

Le bâtiment intelligent, au service de l’usager

Avant même sa construction, dès sa conception, le bâtiment intelligent prend en compte les spécificités locales de son implantation, notamment les conditions climatiques. L’objectif : prendre les meilleures décisions, de l’orientation du bâtiment à l’isolation des intérieurs.

Et grâce aux nouvelles technologies, à la big data et à l’intelligence artificielle, le bâtiment intelligent adapte en temps réel les environnements de travail. Avec des systèmes de gestion technique, le réglage du chauffage, de la climatisation, de l’aération ou encore de l’éclairage est ainsi ajusté en fonction des données en temps réel. Comme par exemple l’outil Gapéo, développé par le Groupe GA, et son module d’intelligence artificielle conçu en partenariat avec la start-up Vesta-System et l’Institut polytechnique de Grenoble. Un moyen d’améliorer la performance énergétique du bâtiment et d’assurer en même temps le confort et le bien-être de l’usager au quotidien.

Par ailleurs, le bâtiment intelligent peut jouer un rôle décisif dans l’amélioration des performances de l’usager. Avec des espaces de travail modernes, conviviaux et ouverts, favorisant l’échange et le travail, le bâtiment intelligent enrichit les équipements de base d’une dimension de service. Au sein d’Agua, le siège social du Groupe GA, la modularité des espaces permettent ainsi aux collaborateurs de travailler en équipe, de s’isoler ou de se détendre, en fonction de leurs besoins. De quoi transformer l’entreprise traditionnelle en véritable lieu de vie où il fait bon travailler.

Sébastien Matty
Président de GA Smart Building

Convaincus que l'immobilier tertiaire doit être au service de la performance des entreprises, nous avons placé le bien-être et le confort des collaborateurs au centre de nos réflexions. Le bureau ne doit plus seulement être un lieu de travail, mais bel et bien un espace agréable à vivre au quotidien, où la qualité de l'environnement permet aux salariés de donner le meilleur d'eux-mêmes.

Mais l’usager n’est pas qu’un bénéficiaire du bâtiment intelligent, il en est aussi un acteur essentiel.

Le bâtiment intelligent, une nouvelle ère pour le « consom’acteur »

Par son poids dans la consommation d’énergie, l’usager impacte la performance énergétique du bâtiment intelligent. Et se découvre un vrai rôle d’acteur ! La contribution des usagers à la performance énergétique du bâtiment passe par des éco-gestes à l’échelle individuelle, comme privilégier la lumière naturelle ou penser à éteindre lampes et ordinateurs en partant. Des réflexes à intégrer au quotidien de l’usager.

Un vrai défi participatif pour les entreprises, qui doivent inciter leurs collaborateurs à adopter ces nouveaux comportements dans leur stratégie de performance. Une des solutions possibles pour éviter des dépenses d’éclairage et de chauffage inutiles : pensez à renseigner dans vos agendas vos futures absences et futurs congés ! Les fonctions du bâtiment intelligent autant que la configuration des espaces de travail doivent ainsi introduire cette dynamique écologique chez les collaborateurs. Pour transformer l’usager consommateur d’énergie en « consom’acteur ».

L’usager doit également intégrer une nouvelle donne, à plus grande échelle : l’intégration des bâtiments intelligents dans un Smart Grid. De quoi occasionner de nouveaux comportements dans une logique d’optimisation énergétique, comme par exemple définir des priorités dans sa consommation d’énergie individuelle, le temps de lisser les pics de consommation du quartier.

Un article signé WordAppeal

Articles associés

Qualité de l’air intérieur : lancement d’un démonstrateur dans les bureaux de GA Smart Building
Presse
16.10.2017

Qualité de l’air intérieur : lancement d’un démonstrateur dans les bureaux de GA Smart Building

Fruit des réflexions de 7 industriels et d'acteurs de l'immobilier, le démonstrateur QAI vise à améliorer le bien-être des occupants des bâtiments.

Climat et immobilier : des risques à connaître pour adapter l’existant, investir et construire autrement
Et demain ?
25.04.2019

Climat et immobilier : des risques à connaître pour adapter l’existant, investir et construire autrement

Climat et immobilier : des risques à connaître pour adapter l'existant, investir et construire autrement. Interview avec Chayma Oueslati.

«Il faut digitaliser tout le secteur de la construction, pas seulement l’architecture» Stuart Maggs, Scaled Robotics
Et demain ?
09.05.2017

«Il faut digitaliser tout le secteur de la construction, pas seulement l’architecture» Stuart Maggs, Scaled Robotics

Digitalisation de la construction : avec sa start-up Scaled Robotics, Stuart Maggs conçoit des robots dédiés à la construction de bâtiment. Interview exclusive.