Rue de la Baume : entre tradition et modernité, la rénovation réussie d’un immeuble haussmannien
Evénement

Rue de la Baume : entre tradition et modernité, la rénovation réussie d’un immeuble haussmannien

09.06.2016

Direction rue de la Baume, dans le 8e arrondissement parisien. Au programme, la visite d’un immeuble haussmannien, tout juste rénové par PCA Architecture et le Groupe GA, au sein duquel les 8 étages, 2 niveaux de sous-sol, 2 cours couvertes et la terrasse représentent un total de 6 600 m2 de bureaux. Cerise sur le gâteau : une certification BREEAM® en cours ! Un chantier de rénovation résolument complexe, mixant rénovation, bâtiment historique et performance énergétique. Antoine Bretagne, Responsable du Service Travaux chez GA Rénovation, vous emmène faire un tour du propriétaire.

Du plancher aux corps d’état techniques : une rénovation d’immeuble complète

De février 2015 à mars 2016, les travaux ont consisté en une restructuration lourde de ce bâtiment haussmannien au cœur de Paris. « Nous sommes intervenus après une phase de curage-désamiantage pour entreprendre la démolition structurelle du bâtiment et sa rénovation », explique Antoine Bretagne. Au programme : « des nouvelles cages d’escalier et d’ascenseur, la mise en conformité pour les personnes à mobilité réduite (PMR), la sécurité incendie de l’immeuble ainsi que l’aménagement complet des corps d’état techniques et architecturaux secondaires ».

« Nous avons démoli plus de 300 m2 de plancher pour créer un patio et une mezzanine sous une verrière existante, réalisé un escalier en béton, effectué un important travail au niveau de l’acoustique et remplacé environ 80 % des menuiseries ! », énumère entre autres Antoine Bretagne.

Travaux en site occupé et localisation particulière : la nécessité du sur-mesure

Dès décembre 2015, le 1er locataire est arrivé pour occuper les 3 derniers étages. « Nous avons donc aménagé un accès propre pour les employés et limité les nuisances sonores, déjà largement réduites depuis le début du chantier puisque l’îlot d’immeubles est resté en activité », souligne Antoine Bretagne. « Les contraintes particulières tenaient également à la localisation du chantier, dans une rue à sens unique en plein Paris, difficile d’accès pour les livraisons… Nous avons ainsi dû installer un ascenseur pour les ouvriers et les matériaux sur l’emprise de la rue ! »

« Le bâtiment, ancien, n’était pas dans les standards du Groupe GA… Nous avons donc fait du sur-mesure ! », précise Antoine Bretagne. « Un travail d’orfèvrerie a même été effectué sur des mosaïques, au niveau des linteaux, par l’un de nos sous-traitants. »

Et l’éco-performance dans tout ça ?

Dans un double objectif de performance énergétique et de préservation de l’environnement, l’immeuble est raccordé à la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU) et Climespace. La production de chaud et de froid est ainsi collective, et se fonde sur l’utilisation de ressources locales, comme par exemple l’eau de la Seine.

Et début juin 2016, l’immeuble vient d’être certifié BREEAM®, au niveau « Very Good » à hauteur de 59,7% !

Un article signé WordAppeal

Articles associés

Newskin, une nouvelle peau GA, pour le 115 Arche à Courbevoie (92)
Presse
26.04.2016

Newskin, une nouvelle peau GA, pour le 115 Arche à Courbevoie (92)

Le Groupe GA a été désigné par AEW Europe pour le projet de rénovation du « 115 Arche », situé à Courbevoie.

« La maquette numérique BIM va rapidement s’imposer pour la rénovation » François Pélegrin
Et demain ?
01.06.2017

« La maquette numérique BIM va rapidement s’imposer pour la rénovation » François Pélegrin

L'architecte François Pélegrin utilise la maquette numérique BIM depuis près de 30 ans. Interview exclusive sur les atouts de la maquette numérique pour la rénovation.

Climat et immobilier : des risques à connaître pour adapter l’existant, investir et construire autrement
Et demain ?
25.04.2019

Climat et immobilier : des risques à connaître pour adapter l’existant, investir et construire autrement

Climat et immobilier : des risques à connaître pour adapter l'existant, investir et construire autrement. Interview avec Chayma Oueslati.