Startup retreats, des espaces-temps pour créer et entreprendre
Et demain ?

Startup retreats, des espaces-temps pour créer et entreprendre

19.04.2016

Entre le séminaire et le teambuilding, l’espace de coworking et la colocation, les startup retreats se multiplient avec cette idée de vivre ensemble le temps de monter un projet.

Organisées bien loin des salles de conférence classiques et des hôtels maussades, à bord d’un bateau, en pleine montagne ou près des plages du Pacifique, ces startup retreats brisent les habitudes du quotidien et offrent un cadre de travail exotique et inspirant. L’environnement de travail est en effet un facteur essentiel de productivité et de créativité : par exemple, travailler face à la nature décuplerait notre capacité à nous concentrer ! Inventaire de cinq initiatives qui ne sont pas sans rappeler les résidences d’artistes accueillant les créateurs nomades le temps d’imaginer et élaborer leurs productions. La preuve qu’aujourd’hui, les entrepreneurs sont devenus des artistes comme les autres.

– Et si vous preniez le large à bord d’un catamaran ? L’air de la mer et les horizons sans fin ont de quoi séduire les entrepreneurs aventuriers et les nomades digitaux. Si vous avez le pied marin, pourquoi ne pas embarquer en équipe à bord du Coboat ? Concept imaginé par trois travailleurs freelance basés en Thaïlande, ce catamaran de 25 mètres est équipé d’une connexion satellite haut-débit et peut accueillir à son bord jusqu’à 20 personnes. Une aventure écolo où après les réunions on peut se jeter à l’eau pour des sessions de plongée ! En 2016, le Coboat voguera dans les mers chaudes de l’Asie du Sud-Est, entre Singapour et l’Indonésie…

– Travailler dans un chalet perdu dans les montagnes au bord du magnifique Tahoe Lake ou à deux pas des plages de Santa Cruz, c’est ce que propose l’entreprise californienne Outsite. Google, ou encore LinkedIn, n’hésitent plus à envoyer leurs équipes pour du work and play, « travailler et s’amuser » au grand air. Alternant les réunions avec des demi-journées de ski, de cours de surf ou de randonnées, ce programme s’adapte aux besoins des entreprises et cherche à stimuler au maximum la créativité et l’implication des collaborateurs et des équipes dans un cadre naturel et dépaysant.

– L’entreprise montréalaise Nomad House propose elle aussi des séjours de travail pour entrepreneurs créatifs, favorisant les rencontres. Après Lisbonne et Berlin, la prochaine retraite est organisée en Thaïlande en avril 2016. Dix jours en pension complète dans une véritable maison traditionnelle thaï équipée bien entendu d’une bonne connexion internet, à deux pas des rizières et de la réserve de singe de Ubud. À la manière de Airbnb, Nomad House propose également des appartements à louer, en Espagne, en Italie mais aussi en France. Le site Startup Retreats répertorie lui aussi différents lieux accueillants des retraites de ce genre.

– Sans partir au bout du monde, à Levallois Perret, à mi-chemin entre le théâtre et le musée d’art contemporain, l’agence Zalthabar a entièrement reconfiguré l’ancienne résidence de Richard Wallace. Ce château offre un décor de 1750m2 avec 12 salles scénarisées autour de nos rêves d’enfant pour stimuler la créativité. Il est aussi possible de profiter du grand jardin de cette immense propriété qui accueille temporairement des équipes créatives et des startups en devenir.

– C’est certainement l’envie de prolonger l’expérience de la startup retreat qui a motivé l’ingénieur de 27 ans Aaron Perlmutter à lancer le projet Finding Aldea. L’objectif est un peu fou : racheter un village abandonné en Espagne pour le repeupler avec 150 entrepreneurs, artistes et scientifiques. L’idée est également de créer une communauté créative dans ces espaces ruraux délaissés mais dont le coût immobilier est abordable et l’environnement plutôt exotique pour de jeunes travailleurs urbains. Depuis la publication fin janvier 2015 d’une vidéo expliquant le projet, Aaron Perlmutter assure avoir reçu plus de 300 candidatures et deux maires sont intéressés pour les accueillir près de Almeria et de Murcia.

Un article signé Usbek & Rica

Articles associés

Coworking : De New York à Shanghai, tour du monde d’une tendance en plein essor
Et demain ?
21.06.2017

Coworking : De New York à Shanghai, tour du monde d’une tendance en plein essor

Le coworking est en plein essor dans le monde. Des Etats-Unis à la Chine en passant par la France, le coworking est-il une tendance socio-économique de fond ? Décryptage.

Communications unifiées : la fin du téléphone de bureau ?
Et demain ?
25.07.2016

Communications unifiées : la fin du téléphone de bureau ?

À l'heure du nomadisme professionnel, les communications unifiées pourraient bien sonner le glas du téléphone fixe au bureau.

Rire plus pour travailler mieux ? Petite histoire de l’humour au bureau
Et demain ?
08.07.2016

Rire plus pour travailler mieux ? Petite histoire de l’humour au bureau

Rire plus pour travailler mieux ? L'histoire de l'humour au bureau, désormais reconnu comme une composante indispensable.