Conciergeries d’entreprise : travailler l’esprit tranquille
Et demain ?

Conciergeries d’entreprise : travailler l’esprit tranquille

06.10.2016

Importées des Etats-Unis, les conciergeries séduisent de plus en plus d’entreprises en France. Pressing, prise de rendez-vous, services postaux… Elles offrent aux collaborateurs toutes sortes de services liés à la vie domestique et sont ainsi un moyen efficace de lutter contre le stress et d’améliorer la qualité de vie au bureau.

Qui n’a jamais eu une urgence domestique à gérer juste avant d’entrer en réunion ? Un rendez-vous à prendre avec un plombier ou la recherche express d’une baby-sitter ?

D’après une étude réalisée en 2016 par Olféo, les collaborateurs passeraient en moyenne 1h15 par jour sur leur temps de travail à chercher des informations personnelles sur internet. « Les gens sont en quête de temps pour régler des affaires domestiques. C’est une bataille permanente qui a des influences sur la santé, augmente les risques de burn-out et l’absentéisme », explique Jean Benedetti, fondateur de la conciergerie Joobers. Aujourd’hui, un nombre croissant d’entreprises fait appel à des conciergeries proposant aux salariés des services pour faciliter leur quotidien : repassage, pressing, entretien de la voiture ou services postaux, la diversité des prestations proposées dépasse largement les compétences assignées au traditionnel concierge d’immeuble.

Deux jours par semaine, l’entreprise Mutuaide Assistance a mis en place une conciergerie qui propose des services de pressing, de cordonnerie et fait également office de marchand de journaux et de point relais. Depuis un an elle propose même des massages et le lavage de voiture ! Autant de services qui participent à un meilleur équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle des collaborateurs. « Le concept est né dans les années 1990 aux Etats-Unis dans les quartiers d’affaires et a été importé en France début 2000 à la Défense », explique Charles-Henri Botton, chargé de développement commercial d’Easy Life, qui imagine des conciergeries d’entreprise à la carte. « Historiquement c’était un service dédié aux cadres (pressing, retouche, cordonnerie) mais on propose désormais toute une gamme de services d’aide au quotidien pour éviter d’aller à la poste, refaire sa carte grise, trouver un artisan pour refaire ses fenêtres… », ajoute-t-il. Aujourd’hui ce secteur en pleine expansion séduit les sociétés de plus en plus attentives à la qualité de vie de leurs équipes. Ce sont elles qui prennent en charge l’abonnement à la conciergerie. De nombreux services sont gratuits et les collaborateurs paient les prestations plus spécifiques au prix du marché, sans coût additionnel.

Conciergerie physique, solidaire, de quartier…

Depuis 2006, Easy Life imagine des conciergeries sur mesure adaptées aux besoins des entreprises et de leurs équipes. « Sur de nombreux sites, il y a une distribution de pain de qualité, les salariés en sont très contents. Ils apprécient aussi le fait de pouvoir laisser leur carte vitale et leur ordonnance pour que le concierge passe à la pharmacie. Le but c’est de faire gagner du temps en prenant en charge les petit tracas du quotidien » explique Charles-Henri Botton. Certaines conciergeries s’adressent particulièrement aux TPE, PME et aux professions libérales comme To Do Today proposant des « conciergeries de quartier » ou encore La conciergerie solidaire (basée à Darwin) qui livre des produits frais sur le lieu de travail ! Le groupe Merci Oscar propose quant à lui une « conciergerie citoyenne » mobilisant des travailleurs handicapés.

Aujourd’hui le concept séduit aussi les entreprises qui déménagent ou construisent un nouveau site. « Elles décident très souvent d’installer une conciergerie comme une salle de sport », remarque Charles-Henri Botton. « Attention, ça ne doit pas un être un gadget mis en place par les RH, mais un vrai service offert aux salariés », prévient-il. Dans sa philosophie, Easy Life défend notamment l’aspect convivial de la conciergerie, « on aime quand elle est assimilée au café sur la place du village, c’est un point de passage qui participe aussi à créer du lien social ».

Conciergerie 2.0

Lancée début 2014, Jobbers est une conciergerie d’entreprise nouvelle génération directement inspirée de l’économie collaborative. « Je me suis rendu compte que les conciergeries physiques ne correspondaient pas vraiment aux besoins, les horaires d’ouverture par exemple sont souvent trop strictes », reconnait Jean Benedetti, fondateur de cette start-up parisienne. « C’est pratique, mais elles offrent des services qui coûtent en général plus cher et ne s’adressent donc pas à tous les collaborateurs. » Conciergerie dématérialisée, Jobbers met à disposition des salariés un « assistant personnel », une sorte d’entité hybride entre de l’humain et de l’intelligence artificielle. « C’est aussi simple à utiliser que Siri. Ces avatars (appelés Pauline ou Valentin) sont capables de prendre des rendez-vous, de coordonner l’intervention d’un plombier en urgence et de faire des recherches très personnalisées comme par exemple trouver des bons plans pour partir en vacances pas cher. L’objectif et de faire gagner du temps et des économies ! », explique Jean Benedetti. Derrière ces deux avatars, une équipe de dix personnes effectue les recherches et personnalise les réponses « dans un langage sympa et compréhensible. On réinjecte de l’intelligence émotionnelle ! ». Une conciergerie boostée à la technologie mais qui, dans son utilisation, veut rester humaine et accessible à tous. « La conciergerie est accessible 24h sur 24h via le web mais on propose aux salariés de fonctionner par sms. Tout le monde n’a pas de smartphone et les sms ne consomment pas de forfait data ». L’entreprise qui s’acquitte d’un forfait à Jobbers permet ainsi à l’ensemble des salariés de profiter des recherches et de l’accompagnement des assistants personnels à n’importe quel moment. Parmi ses clients, la jeune start-up compte plusieurs entreprises du CAC40, Pernod-Ricard, Véolia, ou encore Aéroports de Paris. Avec ce type de conciergerie, Jean Benedetti souhaite aussi renforcer la collaboration économique autour de l’entreprise. « La conciergerie physique concurrence parfois les commerces locaux. Jobbers reconnecte des salariés qui ont des besoins et du pouvoir d’achat et des artisans et commerçants qui travaillent autour. »

Un marché en pleine expansion

D’après une étude de mars 2016 menée par le groupe Xerfi, le marché de la conciergerie d’entreprise en France est en pleine croissance. « C’est un véritable atout concurrentiel pour l’entreprise ! », reconnait Charles-Henri Botton. « Aujourd’hui seulement 1% des collaborateurs en France ont accès à ce type de services alors que cela concerne 30 % des salariés anglo-saxons », précise Jean Benedetti. « Les DRH qui s’intéressent à la qualité de vie au travail financent de plus en plus ce service. Cependant, certains modèles de conciergeries sont encore trop souvent pensés uniquement pour les CSP+ ».

Bien plus qu’un effet de mode, la conciergerie, boîte à outil de services à disposition des salariés semble avoir de beaux jours devant elle. « Je suis intimement convaincu que dans vingt ans, il y en aura dans tous les immeubles de bureau, se projette Charles-Henri Botton. Et qui nous dit que demain il n’y en aura pas une dans notre résidence ou dans les gares ? »

Un article signé Usbek & Rica

Crédits header : CC0 Elaine Casap - Unsplash

Articles associés

Pets at work ou les bienfaits des animaux au bureau
Et demain ?
17.10.2016

Pets at work ou les bienfaits des animaux au bureau

Et si on travaillait mieux en compagnie de nos amis les bêtes ? Avec Pets At Work, Purina ouvre la porte des entreprises aux chiens des collaborateurs.

Dress code au travail : vers la décontraction vestimentaire ?
Et demain ?
11.10.2016

Dress code au travail : vers la décontraction vestimentaire ?

Dress code au travail : vers une mode plus décontractée portée par l'esprit des start-up ?

Le partage au service de l’entreprise
Et demain ?
18.01.2017

Le partage au service de l’entreprise

L'économie du partage conquiert l'immobilier d'entreprise. Desk sharing...: des solutions responsables pour mieux utiliser les ressources disponibles.