GA Smart Building lance la réalisation d’Astérie : un immeuble de bureaux bas carbone de 10 000 m² en plein cœur de Bordeaux (33)
Presse

GA Smart Building lance la réalisation d’Astérie : un immeuble de bureaux bas carbone de 10 000 m² en plein cœur de Bordeaux (33)

20.01.2021

Communiqué de presse
Téléchargez le communiqué de presse "GA Smart Building lance la réalisation d’Astérie : un immeuble de bureaux bas carbone de 10 000 m² en plein cœur de bordeaux (33)"
Télécharger
Chiffres clés

Surface totale : 9 879 m² de SDP

800 postes de travail

9 niveaux flexibles et divisibles en plateaux de 250 à 1 150 m²

100 emplacements de vélo

58 places de stationnement attribuées à Astérie

Porteur d’ambitions environnementales affirmées, l’ensemble immobilier Astérie est composé d’une structure bois innovante destinée à optimiser son poids carbone. Prévu pour être vendu en totalité ou par lots, il s’inscrit dans la démarche d’un territoire attractif en pleine transition vers une nouvelle mixité urbaine.

Situé dans le quartier d’affaires Armagnac, au sud de Bordeaux, Astérie s’inscrit dans la ZAC Saint Jean Belcier. Au pied du Pont de la Palombe et à moins de 5 minutes de la Gare Saint-Jean, Astérie bénéficie d’un emplacement stratégique et d’une visibilité maximale. À l’orée d’un quartier qui favorise les circulations douces avec des voies piétonnes et des pistes cyclables protégées, l’ensemble divisible et prévu pour être vendu en totalité ou par lots s’intègre parfaitement dans un territoire qui propose de nouveaux services pour une mixité urbaine renforcée.

#Modularité et services

D’une surface totale de 9 879 m² pouvant accueillir 800 postes de travail, Astérie s’étendra sur 9 niveaux flexibles et divisibles en plateaux allant de 250 à 1 150 m². La conception de chaque niveau s’appuie sur une structure porteuse indépendante du cloisonnement pour plus de modularité, permettant d’accueillir un preneur unique, ou de multiples utilisateurs qui peuvent faire l’acquisition de leurs murs.

Symbole des nouveaux modes de travail et d’usages partagés, le rez-de-chaussée d’Astérie est conçu comme un véritable lieu de vie et de rencontre. Ouvert et réversible, il abritera des salles de réunion partagées, une conciergerie, un café contemporain et un espace de coworking. Le bâtiment offrira également à ses utilisateurs des loggias, 100 emplacements de vélos et des places de stationnements à proximité immédiate.

#Architecture

Le nom « Astérie » fait référence au calcaire à Astéries. Il s’agit de la pierre sédimentaire utilisée pour construire les bâtiments bordelais contenant notamment des fossiles d’étoiles de mer que l’on appelle Astéries. La façade du projet, en béton blanc architectonique, rappelle ce matériau emblématique.

Le cabinet d’architecture Baumschlager Eberle Architectes a fait le choix de revisiter le style traditionnel bordelais en créant des doubles jeux de hauteur, un élancement des angles de constructions et une verticalité des ouvertures. Dans un quartier entièrement restructuré, l’architecture d’Astérie lui confèrera ainsi une silhouette élégante et singulière.

#Environnement et innovation

La conception singulière d’Astérie répond à une véritable ambition environnementale en termes de consommation énergétique et de poids carbone grâce à sa structure bois.

Astérie vise la certification BREEAM niveau « Very Good » et s’inscrit dans la démarche E+ C-.

Alexandre Villatte
Directeur général de l'Etablissement public d'aménagement de Bordeaux-Euratlantique

À travers ce projet, nous confortons notre ambition de développer opérationnellement la construction bois, perspective essentielle pour contribuer à l’avènement d’une ère bas carbone. Nous sommes ravis qu’Astérie soit porteur de cet élan vers une nouvelle mixité urbaine.

Sébastien Matty
Président de GA Smart Building

Avec Astérie, GA Smart Building fait la démonstration de son savoir-faire de promoteur constructeur hors-site en livrant clé en main un immeuble de bureaux garant d’une performance environnementale ambitieuse, reflet de son objectif de sobriété carbone pour une empreinte écologique optimale.

Élodie Le Breton

Contact

Élodie Le Breton

Directrice Communication, Marketing et Stratégie durable

Titre

Les champs marqués d’une astérisque sont obligatoires. Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont transmises au service de la communication de la Société GA. Vous disposez du droit de demander à GA, l’accès, la rectification, l’effacement ou la portabilité de vos données à caractère personnel dans les conditions prévues par le Règlement Général sur la Protection des Données (Règlement (UE) 2016/679 – Chapitre III – Droit de la personne concernée).

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits

Votre message a bien été envoyé. Il sera pris en compte prochainement par nos équipes.

Articles associés

GA Smart Building rénove l’immeuble Gravity, plus de 10 600 m² de bureaux à Paris 14ème
Presse
25.11.2020

GA Smart Building rénove l’immeuble Gravity, plus de 10 600 m² de bureaux à Paris 14ème

GA Smart Building signe la rénovation de « Gravity » : un immeuble de bureaux de 10 625 m² pour le compte de Groupe Pierre et Entreprise.

GA Smart Building livre Gymnote II, une résidence étudiants nouvelle génération pour le compte de Kley à Cergy (95)
Presse
13.10.2020

GA Smart Building livre Gymnote II, une résidence étudiants nouvelle génération pour le compte de Kley à Cergy (95)

Situé à l'entrée de Cergy, cette nouvelle résidence étudiants constitue la 2ème tranche "Gymnote" : un ensemble immobilier mixte de 11 000 m² composé d'un bâtiment de bureaux et d'une résidence étudiants.

GA Smart Building dévoile son futur siège social et lance une nouvelle génération d’immeuble qui répond aux attentes d’un monde post-Covid et post-Carbone
Presse
11.02.2021

GA Smart Building dévoile son futur siège social et lance une nouvelle génération d’immeuble qui répond aux attentes d’un monde post-Covid et post-Carbone

Avec son nouveau siège social toulousain, GA Smart Building fait un pas supplémentaire vers un immobilier décarboné et adresse les enjeux des nouveaux modes de travail.