Type de réalisation : Bureaux rénovés
Surface totale : 3 000 M²
Durée des travaux : 10 Mois
Emplacement : Nord / IDF

Pour le compte du plus important gestionnaire d'actifs au monde, Blackrock, GA Smart Building revalorise la tour Europe, l’une des premières tours construites à La Défense.

Une rénovation d’exception réalisée en partenariat avec Rudy Ricciotti, l’architecte qui a conçu le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MUCEM), symbole aux yeux du monde entier du renouveau de Marseille. Sur 4 niveaux, ce sont 3 000 m², sur les 28 000 m² que comporte la tour, qui sont rénovés dans un délai serré par les équipes de GA Rénovation. Le projet inclut une salle de fitness, un restaurant et une cafétéria de haut standing, conçus pour attirer la clientèle premium qui travaille aux alentours. Le hall d’entrée a fait l’objet d’un travail particulier par l’architecte Rudy Ricciotti, qui l’a souhaité « vintage » pour faire écho à l’aspect rustique de la Tour Europe.

 

Des ouvrages d’art nécessitant un savoir-faire spécifique

C’est au terme d’un appel d’offres très disputé que GA Smart Building l’a emporté en ayant à cœur de démontrer sa capacité à mettre en œuvre les demandes spécifiques de l’architecte. Rudy Ricciotti, qui souhaitait profiter des travaux de rénovation intérieurs pour embellir la façade, projetait de faire installer des marquises à l’entrée de la tour. Or, ces auvents en béton se révélaient délicats à concevoir. La capacité de GA Smart Building à réaliser ces ouvrages d’art a fini par emporter l’adhésion de Rudy Ricciotti, particulièrement prescripteur sur ce projet.

 

Un chantier en milieu occupé

Avec seulement 4 niveaux en rénovation sur 35, une attention particulière est portée à la limitation des nuisances de chantier, acoustiques notamment. Un important travail de communication est également mené pour tenir informés les locataires des créneaux d’interventions des équipes. Les compagnons doivent ainsi se conformer strictement à leur planning, afin de croiser le moins possible les utilisateurs et de limiter au maximum l’impact sur leur confort.

Sébastien Launay / Directeur Immobilier d'Entreprise