Le futur siège social de GA Smart Building à Toulouse, un immeuble post Covid et post carbone

Le futur siège social de GA Smart Building à Toulouse, un immeuble post Covid et post carbone

A Toulouse, GA Smart Building réalise son nouveau siège social de 6 000 m² et fait un pas supplémentaire vers l’immobilier décarboné

Type de réalisation

Bureaux neufs

Surface totale : 6 000 m²

Emplacement : Sud-ouest

Statut : En travaux

Architectes

Studio Montazami et Tezuka Architects

Certifications et labels

Démarche E+C- niveau E3C2

HQE Bâtiment durable niveau Exceptionnel

Ready 2 Services

Label Accessibilité

OsmoZ

BiodiverCity

+ d'infos

Pour inscrire le projet dans une logique d’économie circulaire, GA Smart Building s’est entouré d’un acteur spécialisé dans le réemploi des matériaux et réutilisera le mobilier de son siège précédent.

GA Smart Building réalise son nouveau siège social sur la « Piste des Géants », le berceau de l’aviation civile situé à proximité de la Halle de la Machine et au cœur du quartier urbain de Toulouse Aerospace. C’est dans cet environnement urbain mixte, à la fois lieu de vie, de travail, de culture et de loisirs, que le Groupe lance une nouvelle génération d’immeuble qui répond aux attentes d’un monde post Covid et post carbone.

Le futur siège social de GA Smart Building préfigure une nouvelle manière de vivre le rapport à l’entreprise et au travail

Ouvert sur la « Piste des Géants », le socle du bâtiment a été pensé comme un lieu de vie, à l’image d’un lobby d’hôtel et accueille de nombreux services : un restaurant bio, complété d’une cuisine Do It Yourself, une conciergerie, un espace santé et fitness, un auditorium, une bibliothèque, un espace commercial, un bar… Innovant et convivial, cet espace vivant bénéficiera d’animations et événements au quotidien (petits-déjeuners, conférences, afterworks, workshoots, corners d’experts ou encore ateliers c’est moi qui l’ai fait). Il est également conçu pour héberger des événements festifs.

L’immeuble offre des espaces inspirants avec un immense escalier contemplatif, un jardin fertile, des vues dégagées et deux rooftops avec vues à 360° sur le quartier.  L’intégration d’œuvres d’art digital et contemporain dans les espaces contribue à enchanter l’expérience utilisateur.

Dans les étages, la conception des plateaux en étoile permet de libérer de grands plateaux périphériques qui accueillent de nombreuses typologies d’usages et favorisent partage, concentration et inspiration, tandis que les espaces centraux sont dédiés aux rencontres.

L’immeuble accueille par ailleurs une véritable communauté, constituée des équipes de GA Smart Building et d’un nouvel écosystème de travailleurs au sein des espaces Now-Pop the Work, animés par Now Coworking, acteur expérimenté du coworking, à qui le groupe ouvre son siège pour dynamiser les espaces et les équipes.

Le nouveau siège de GA Smart Building, un signal urbain architectural

Avec ses lignes épurées et ses façades lisses et transparentes, le siège de GA Smart Building a été imaginé comme un signal architectural urbain, à même de dialoguer avec la Halle de la Machine et son univers artistique étonnant. Ce projet est le résultat de l’association inédite de deux agences d’architecture remarquables : Studio Montazami, agence française et Tezuka Architects, agence japonaise qui intervient pour la première fois en France. Ensemble, ils ont également pensé l’une des façades du bâtiment comme une surface d’expression artistique libre. Vivante et évolutive, elle aura vocation à accueillir régulièrement une nouvelle œuvre d’art partagée avec le quartier.

La santé et le bien-être au rendez-vous au sein du nouveau siège de GA Smart Building

À l’heure d’une demande croissante de bien-vivre, la conception de l’immeuble intègre les éléments essentiels à la santé et au bien-être des occupants.

La lumière naturelle apporte de nombreux bienfaits : amélioration du moral, de la concentration, de l’apprentissage ou encore du sommeil.
Largement vitrés, les bureaux offriront des espaces généreusement baignés de lumière et des vues imprenables sur la nature. Les façades respirantes intègrent des occultations mobiles qui protègent de l’éblouissement et participent de la performance énergétique de l’immeuble.

Le bois trouve naturellement sa place au sein du futur bâtiment. Vertueux et respectueux de l’environnement, il est aussi source de bien-être pour les usagers, en offrant confort hygrométrique, thermique, acoustique et cadre de vie apaisant. Convaincues des bienfaits de l’approche biophilique sur le bien-être et la performance des collaborateurs, les équipes ont travaillé avec les paysagistes de Studio Mugo pour ouvrir au maximum le projet à la nature. Le bâtiment s’enracine ainsi dans un îlot de biodiversité, dense et animé, qui laissera pénétrer la végétation « du dehors en dedans » jusque dans le lobby avant de grimper dans les étages.
Les rooftops et terrasses du jardin sont aussi aménagés pour travailler ou se détendre à l’air libre.

Comme l’ensemble des bâtiments designés par GA Smart Building, le futur siège intègre des modules de traitement d’air de dernière génération avec prise d’air extérieur sur chaque trame de bureau et qui évitent le mélange entre air vicié et air neuf. Ils sont dimensionnés pour un renouvellement d’air abondant et peuvent assurer la ventilation à vitesse réduite en dehors des périodes d’occupation pour éviter la sédimentation des virus sur les filtres. Facilement programmables, ils permettent de déployer rapidement et efficacement des stratégies sanitaires.

Les usagers, dont les collaborateurs de GA Smart Building, très concernés par la question de la mobilité durable, pourront enfin accéder au site en vélo, en bus, en train ou en métro, avec l’arrivée de la 3ème ligne. La future passerelle exclusivement pétions-cycles qui surplombera la rocade toulousaine permettra également de relier le futur bâtiment au Canal du Midi.

Un manifeste pour un immobilier bas carbone

Conscient de l’impact environnemental élevé de l’immobilier et du bâtiment, GA Smart Building développe de nouvelles solutions pour limiter l’empreinte carbone et énergétique de ses immeubles.

Pour cette nouvelle génération d’immeubles, il s’agit notamment de mettre au point une stratégie carbone visant à s’affranchir au maximum de la dépendance aux énergies fossiles, anticipant ainsi les exigences de la RE2020. Conception bioclimatique, construction hors-site, structure bois, réemploi et mise en place équipements ultraperformants, tout a été pensé pour s’adapter au changement climatique et entrer dans l’ère de l’immobilier post carbone sans transiger sur le niveau de confort des usagers et l’esthétique du projet.

Avec son futur siège social, GA Smart Building a participé à l’élaboration du label réemploi Circolab comme opération pilote. Il s’agit du premier label qui valorise les projets d’économie circulaire dans le domaine de l’immobilier et de la construction.

Dans la continuité d’Agua – actuel siège – qui a été le premier bâtiment tertiaire de France à obtenir le label BEPOS Effinergie® et qui, six ans après sa livraison, continue à produire plus d’énergie qu’il n’en consomme, le nouveau siège vise l’excellence énergétique. Il intègre de nombreuses sources d’énergie et sera piloté par la dernière génération du logiciel Galaxy Pilot, complété d’un module d’intelligence artificielle, mis au point avec le CEA, qui prendra en compte la disponibilité de l’énergie parmi les sources (géothermie, photovoltaïque…), son impact carbone et son prix, dans une logique d’optimisation des consommations et de lissage des pics. Le projet est par ailleurs candidat à l’appel à projets « NoWatt » porté par la région Occitanie.

Le futur siège social de GA Smart Building a été récompensé par le Trophée d’Argent pour l’opération la plus innovante catégorie « promoteur » lors du SIATI (Sommet de l’immobilier, Aménagement des Territoires & Innovation) 2021.

France Vidal

Contact

France Vidal

Directrice de la Promotion Occitanie