GA recrutement : Découvrir la fiche de poste et les responsabilités de l'ingénieur d'affaires A
MÉTIERS DU GROUPE GA

Ingénieur d’affaires

Le périmètre des missions allouées à l’ingénieur d’affaires est large. Sous l’autorité du Directeur des Etudes et Projets, il participe aux réponses aux appels d’offres avant d’assurer le suivi des affaires signées.

Au carrefour des métiers, l’ingénieur d’affaires est en relation avec les architectes, les équipes du bureau d’études, des usines, du service développement durable, mais aussi avec celles du service travaux, du service juridique, de la promotion immobilière ou encore de la rénovation.

Missions d’un ingénieur d’affaires

Lorsqu’un potentiel marché est identifié, l’ingénieur d’affaires établit un cahier des charges précis du besoin immobilier, en liaison notamment avec le maître d’ouvrage, qu’il conseille sur les choix les plus adaptés à mettre en œuvre. C’est à lui qu’incombe de définir techniquement et financièrement le projet immobilier dans le respect des normes et règlements en vigueur. À ce stade, son objectif est double : proposer la meilleure offre dans un contexte fortement concurrentiel et la mieux adaptée à la demande du client. L’ingénieur d’affaires établit ensuite l’ensemble des documents contractuels, dont il négocie les termes, puis sélectionne les principaux sous-traitants. En interne, l’ingénieur d’affaires veille à la bonne transmission du dossier aux différents services concernés. Il finalise puis transmet le schéma comptable et organise le lancement du projet. Garant de la qualité des prestations à chaque étape de la réalisation, il assure l’interface avec l’ensemble des parties prenantes de l’affaire : départements internes (études, travaux, supports : juridiques, achats…), sous-traitants, prestataires partenaires et maître d’ouvrage, jusqu’à l’achèvement des travaux. Une fois les clés remises, l’ingénieur d’affaires recueille l’avis de ce dernier et assure en interne le reporting du bilan financier de l’opération.

Qualités d’un ingénieur d’affaires

Rigoureux et méthodique, l’ingénieur d’affaires dispose de solides connaissances techniques, réglementaires et financières, notamment en matière de conception en bâtiment. En outre, l’ingénieur d’affaires doit savoir faire preuve d’un excellent sens du client. Autonome, il dispose d’un sens du relationnel à toute épreuve et privilégier le travail en équipe avec les différents corps de métiers qu’il sollicite durant l’accomplissement de sa mission. 

La journée type de Laure Delas, ingénieure d’affaires

Je suis ingénieur Arts et Métiers, diplômé de l'ENSAM. Après la fin de mon cursus, en 2001, je suis entré chez GA au bureau d’études structure Omega, en tant qu’ingénieur d’études. En 2006, j’ai basculé vers le service études et projets, où j’ai pris les fonctions d’ingénieur d’affaires. Dans ce métier, j’apprécie la diversité de mes tâches, le fait de gérer le projet de A à Z, de répondre à des ordres de mission très variés et d’être au contact de corps de métiers très différents. Chez GA j’aime la proximité entre les différents services qui favorise la réactivité et l’efficacité au moment des prises de décisions ainsi que le produit atypique avec la préfabrication en usine et l’assemblage sur chantier. GA est une entreprise tout en un. Comme une pierre précieuse, chaque bâtiment réalisé brille d’un éclat particulier.

Début de journée

« Lorsque j’arrive, je profite de la quiétude de cette heure matinale pour finir le chiffrage d’un projet immobilier sur lequel GA a engagé une réponse et que nous devons défendre oralement la semaine qui suit. J’ai à disposition les croquis d’études que j'ai élaboré la semaine précédente et de certains détails techniques que j'ai validé avec notre Bureau d'études structure. A partir de ces plans, j’élabore l’estimation financière du projet. Je saisis sur le logiciel les procédés GA souhaités et autres prestations que je retrouve dans une bibliothèque et complète mon étude avec les devis qui m’ont été soumis par des prestataires. J’en profite aussi pour répondre aux différents mails que m’ont envoyés clients et partenaires sous-traitants. »

10h

« Je me rends à la réunion organisée avec notre service « fluides » dans le cadre du projet de la maison médicale. Je dois valider avec eux la conception technique pour préparer la consultation des entreprises sous-traitantes. »

11h30

« En sortant, dans le couloir, je croise un collègue du bureau d’études structure qui veut faire un point sur le lot ascenseur pour le chantier de bureaux actuellement en cours. Ils ont besoin de connaître la dimension de la gaine pour la lancer en préfabrication. »

14h

« C’est l’heure de la visioconférence qui vise à préparer notre présentation orale de la semaine prochaine. Je suis en visio avec le commercial, l’architecte et l’ingénieur construction durable. L’objectif est de caler l’offre financière, de passer en revue les points techniques qui font difficulté et de mettre à jour les derniers plans pour présenter la meilleure proposition possible. »

Fin de journée

« Je retourne à mon bureau, je réponds aux 5 mails reçus en mon absence puis m’isole dans une bulle afin de rappeler les interlocuteurs qui ont tenté de me joindre. J’appelle aussi les ascensoristes que j'ai consultés pour le bâtiment de bureaux, et avec lesquels je négocie le prix d’achat ainsi que le contenu de la prestation. Je sélectionnerai le mieux offrant d’entre eux. »